Le styliste Alexander McQueen n’est plus à présenter. Sa culture styliste est telle qu’elle en a inspiré plus d’un et qu’elle laisse derrière lui une marque bien présente dans des créations vestimentaires de luxe époustouflantes. Retour sur un parcours majestueux de ce créateur, à l’occasion de la production prochaine de son film biographique.

Bien plus qu’un nom : un phénomène

Il a marqué l’esprit des gens grâce à ses créations, en marquant également le monde avec sa collection 2009 où il s’est adonné à créer des vêtements « dramatiques » plus sombres avec pour seules couleurs le noir, le rouge et le blanc. Né en 1969, Alexander McQueen, créateur de vêtements de marque, s’est malheureusement donné la mort en 2010, laissant une collection automne / hiver inachevée. Étant très proche de sa mère, sa mort fut pour lui trop brutale et lui coupa toute envie de continuer à vivre. Dans ses collections, nous pouvions sentir ses sentiments et surtout sa vision des choses sur la vie, notamment la vie britannique.

Son talent et sa passion pour la mode ont fait de lui une icône dans son domaine. La robe de mariée de Kate Winslet, la robe du clip Bad Romance de Lady Gaga ou encore la robe de chaîne pour Céline Dion sont des merveilles sorties tout droit de la tête d’Alexander McQueen.

En plus de ses fabuleux vêtements, il s’est également tourné vers la création d’accessoires allant dans le même sens que ses vêtements. Chaque défilé qu’il organisait était digne d’une véritable mise en scène théâtrale. Cela lui valait les applaudissements de toute l’assemblée et l’envie d’en connaître davantage dès qu’il annonçait sa venue.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Alors qu’il est mort en 2010, nous aurions pu croire que ses collections s’arrêteraient, mais c’était sans compter l’envie du Groupe Gucci (propriétaire de la marque) d’assurer une relève méritée. Grâce à cette décision, Sarah Burton, bras droit d’Alexander McQueen de son vivant, continue chaque année à proposer des vêtements à la mode haut de gamme à un public féminin comme masculin.

Même si le style des collections de ce créateur dérangeait (et dérange encore) certaines personnes, il n’en reste pas moins qu’il ne cesse d’augmenter le nombre de ses fidèles chaque jour. Une clientèle toujours à l’affût des vêtements de luxe proposés par la maison mère. Ce n’est pas pour rien que Kate Middleton ait demandé à ce que Sarah Burton s’occupe du design de sa robe de mariée. Il faut savoir que notre créateur n’était pas méconnu de la maison royale, il avait habillé le Prince William durant sa jeunesse.

Après un livre biographique sorti en 2015, c’est au tour du monde du cinéma de s’intéresser au designer le plus « bad boy » de tous les temps. En 2017, la production du film commencera et c’est l’acteur britannique Jack O’Connell qui jouera Alexander McQueen. Une nouvelle attendue par toutes ces personnes si proches du styliste. Le film devrait retracer son aventure des 6 mois précédant le show décrit dans le livre. On devrait pouvoir y retrouver toute la joie qu’il a connue durant sa vie, les moments de pression également qu’il subissait chaque jour et tous ces petits instants qui ont marqué son esprit et le nôtre.

Noter cet article