Il existe plusieurs techniques d’épilation. La meilleure est celle qui convient à vos besoins et à votre peau.

Si vous voulez épiler vos sourcils, les zones intimes, les aisselles ou la moustache, voici quelques prestations proposées par un institut spécialisé.

L’épilation avec un produit

L’emploi de la cire dans l’épilation est la formule classique. La cire orientale sert à raser les poils longs de 3 mm au moins, notamment les poils de la jambe, des aisselles, et du maillot.

La cire chaude agit notamment mieux sur les poils pubiens. Attention, les billes de résine chaudes peuvent brûler. Quant à la cire froide, elle ne présente aucun danger. On peut l’appliquer directement sur la peau à l’aide d’une bande.

L’épilation à la cire froide convient notamment aux poils courts et aux zones où la pousse du poil n’est pas homogène, l’aisselle par exemple. Par ailleurs, il existe les crèmes épilatoires. Elles contiennent des agents neutralisant la kératine du poil, permettant à celui-ci de s’enlever facilement au rinçage. Indolore, ce système s’emploie pour enlever les poils des aisselles, de la jambe et du maillot.

Attention tout de même à l’utilisation de cette crème : elle peut vite irriter, voir brûler la peau. Il est donc très important de l’essayer sur une petite partie de votre corps pour voir la réaction de votre peau.

Il faut également procéder au rinçage de la crème lorsqu’on ressent les premiers picotements et brûlures : cela veut donc dire que la crème a finit d’agir et qu’il est temps de l’enlever. Dans le cas contraire, elle pourrait abîmer votre peau ce qui sera très désagréable et un peu douloureux.

L’épilation avec un matériel électrique

L’épilateur électrique déracine les poils un par un. Presque indolore, il permet de profiter d’une repousse plus lente. Son usage n’est pas conseillé dans les zones sensibles, car cela pourrait s’avérer relativement douloureux.

Pour une épilation définitive, le laser fait très bien l’affaire. De plus en plus prisé, il brûle les bulbes qui sont responsables de la repousse des poils et permet donc d’éliminer complètement la repousse. Il n’est pas à conseillé sur les zones où la peau est particulièrement fine, à savoir le bord de la mâchoire, la face latérale du genou, entre autres, car il pourrait brûler votre peau et laisser des séquelles et cicatrices.

On le fait sous anesthésie locale en appliquant une crème anesthésiante une heure avant la séance. Une autre astuce pour une épilation définitive est l’épilation à la lumière pulsée. Cette formule consiste à détériorer le bulbe pour ralentir la repousse du poil tout comme avec le laser.

Ces deux astuces nécessitent cependant des précautions à ne pas prendre à la légère : il ne faut pas s’exposer au soleil une semaine avant et deux semaines après l’intervention du laser ou de la lumière au risque de brûler votre peau qui a été très sensibilisée par les appareils.

Il faut également veiller à bien hydrater sa peau et faire des gommages pour refaire ressortir les poils incarnés, qui pourront donc être éliminés à la prochaine séance. De plus, des chutes ou montées d’hormones peuvent faire repousser les poils : il est donc nécessaire de faire une ou deux séances pour éliminer la repousse.

Noter cet article