La cigarette électronique connaît actuellement un changement non négligeable, celui du DIY. Très répandu dans d’autres domaines, ce concept fait un tabac chez les fumeurs qui sont passés à la cigarette électronique pour se sevrer du tabac en vue d’arrêter progressivement ou juste pour expérimenter la vaporisation, une méthode plus saine. Qu’est-ce que le DIY en cigarette électronique ? En quoi ce serait une révolution ? Parlons-en.

DIY cigarette électronique : fabriquez votre propre e-liquide

DIY veut dire do it yourself, c’est-à-dire « fais-le toi-même ». L’idée est donc de fabriquer soi-même son e-liquide. C’est une véritable innovation parce que ce n’était pas possible il y a encore quelques années. Et ce DIY est à la portée de tous. Il suffit de bien s’équiper, de réunir les produits nécessaires et de suivre pas à pas les étapes de fabrication. En tout cas, faire soi-même son e-liquide est idéal pour faire quelques économies et pour connaître les composants exacts du produit.

La fabrication d’un e-liquide en DIY passe par trois étapes à commencer par la base sans nicotine et le booster de nicotine. Le propylène glycol et la glycérine végétale en sont les principaux composants. Les arômes sont ensuite ajoutés et définissent les saveurs finales du produit. Viennent ensuite les additifs, une fois que les molécules aromatiques adhèrent bien à la base. Les additifs sont facultatifs, mais permettent d’apporter de la subtilité aux saveurs de base. Plusieurs effets gustatifs sont possibles en fonction des additifs utilisés :

  • Fraîcheur
  • Acidité
  • Rondeur
  • Douceur
  • Etc.

Divers accessoires sont également disponibles sur le marché de la cigarette électronique pour manipuler les composants facilement et optimiser la conservation des e-liquides fabriqués.

Quels arômes choisir ?

Chacun devra écouter ses propres besoins pour créer la combinaison idéale et fabriquer ainsi des e-liquides parfaits. S’inspirer des e-liquides existants est une autre idée parce que les fabricants ont souvent de très bonnes saveurs à essayer. En tout cas, il existe sur le marché divers concentrés prêts à l’emploi qu’il vous suffira de bien doser avec les autres ingrédients.

Vous aurez l’embarras du choix :

  • Cheesecake, pomme et caramel avec Le Contrat de 50 Shades of Vape
  • Orange, citron vert et fruits rouges avec Merovée de 814
  • Tabac, sucre roux, biscuit et café avec Charlemagne de 814
  • Douce effluve de litchi parfumé avec Sweet Lychee de Capella
  • Café arabica grand cru court et serré avec Café Expresso de la gamme Cirkus de VDLV
  • Nougat et caramel avec El Nougat de la gamme Cirkus de VDLV
  • Noix de coco et Crème d’amande avec Coco Cream, toujours de la gamme gourmande Cirkus de VDLV
  • Raisin, litchi, framboise et pomme avec Swoon de Cloud Vapor
  • Framboise et spéculoos avec Milfman V2 d’Eco Vape
  • Etc.

D’autre part, le dosage idéal est toujours indiqué sur l’emballage de l’arôme liquide concentré. Il suffit donc de suivre ces recommandations pour réussir votre e-liquide maison.

Vous découvrez à peine le DIY en cigarette électronique ? Il est peut-être temps de vous y mettre afin d’améliorer votre expérience de vapotage. Vous inhalerez des saveurs qui vous ressemblent et avouez que c’est bien tentant. Vous ferez aussi quelques économies parce que le coût de revient est moins élevé. Par ailleurs, vous pourrez lire ici que vapoter est meilleur pour la santé, comparé à la cigarette traditionnelle. Vous pourrez alors vous adonner à divers essais DIY afin de trouver la parfaite combinaison.

Le DIY, la révolution de la cigarette électronique ?
5 (100%) 1 vote