Comme son nom l’indique, c’est une pièce de textile constituée de micro-filaments d’une extrême finesse : ils sont 100 fois plus fins que les cheveux.

On parle de microfibre si la taille du fil est inférieure à 1 décitex, ce qui correspond à 10 000 mètres de fils  et pèse moins d’un gramme. Les fibres composant un tissu en microfibre sont d’origine synthétique.

Il s’agit principalement d’un mélange de polyester et de polyamide (nylon). Le polyester a un rôle nettoyant et évite la redéposition de la saleté. Quant au  polyamide, il va absorber la saleté, en particulier la graisse, et l’eau.

Comment fonctionne une microfibre ?

Un chiffon en microfibre est plus efficace qu’un tissu en coton grâce à deux caractéristiques essentielles :

1. La densité de la structure des microfibres

Les fibres classiques présentent un diamètre de 15 microns, contre 2 microns pour les microfibres. Les fibres de coton vont donc survoler la surface à nettoyer sans réellement y adhérer. Les microfibres quant à elles s’attachent, telles des multilames, à toutes les micro-aspérités de la surface, qu’elle soit boisée, vitrée, chromée ou en cuir. Cet effet raclage est garant d’une efficacité de dépoussiérage ou de lavage en un seul passage.

2. L’absorption de la saleté par capillarité

De par leur structure dense, l’ensemble des filaments composant la microfibre agit par capillarité. La capillarité est un phénomène lié à la montée de certains liquides, dont l’eau, et ce malgré la force de gravité. C’est pourquoi un seul passage de votre tissu en microfibre humide suffit à enlever les moisissures, traces de graisses, etc…

Lors du passage de la microfibre à sec également, les poussières se retrouvent capturées au sein des fibres, et ne s’en délogent qu’en secouant très fort votre chiffonnette ou lors de son passage en machine. La poussière ne se déplace pas sur la surface de votre meuble, ni ne s’envole dans l’air ambiant.

Nous vous recommandons, pour chacun des produits en microfibre, de ne jamais utiliser de produit adoucissant lors du passage en machine. Cela supprimerait de façon irréversible cette propriété d’adhésion capillaire. Par contre, les microfibres résistent très bien à de fréquents lavages en machine.

La microfibre a de plus en plus d’adeptes. Il existe bon nombre de microfibres sur le marché mais elles ne sont pas toutes de bonne qualité. L’utilisation d’une microfibre de qualité permet donc de diminuer considérablement vos dépenses de produits d’entretien, d’eau et de chiffons !

Noter cet article